Airbnb veut étendre la collecte de la taxe de séjour dans les DOM-TOM

Depuis le 1er août 2016, Airbnb collecte automatiquement la taxe de séjour au nom des hôtes dans 19 villes de France. Au titre de 2016, l’entreprise a reversé 7,3 millions d’euros aux collectivités.

Airbnb souhaite aller plus loin et généraliser le dispositif aux DOM-TOM en 2017.

« Nous souhaitons étendre cette collecte à l’ensemble des villes françaises, incluant les villes dans les territoires ultramarins (DOM TOM) qui ont mis en place une taxe de séjour au réel et où nous avons dès lors la possibilité de collecter et reverser cette taxe. Dans cet objectif, nous travaillons avec l’administration fiscale qui développe un système devant nous permettre de collecter de manière automatique et de reverser la taxe de séjour dans toutes les villes concernées », indique la société.

L’entreprise souhaite ainsi « permettre aux villes et aux territoires de bénéficier davantage des retombées économiques du tourisme et de sa communauté. »

airbnb-taxe-de-sejour

Exemple de réservation avec la ligne ‘Taxe de séjour »

Pour les réservations effectuées sur le site, une ligne spécifique à la taxe de séjour sera affichée. Le montant comprend la taxe de séjour fixée par la ville et la taxe départementale lorsqu’elle est appliquée. La taxe sera ajoutée au montant total payé par les voyageurs et sera reversée directement aux mairies par Airbnb.

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)