E-tourisme : la stratégie de communication numérique du Comité des Îles de Guadeloupe

2016 est une belle année pour les îles de Guadeloupe. Plébiscité par le New York Times ou encore National Geographic, « l’archipel de découvertes » accumule les distinctions nationales et internationales. Une notoriété qu’elle doit au travail de son comité de tourisme (CTIG) et sa stratégie de communication numérique bien pensée. Mais quel est le secret de sa réussite ?

IlesGP_INFOGRAPHIC

« Le CTIG a une volonté forte de toujours mettre en place des opérations innovantes pour se démarquer, en utilisant les nouvelles technologies à la personnalité de l’archipel », affirme Maïté Marie-Antoinette, Responsable Antenne Europe. Il faut reconnaître qu’en 5 ans, le comité de tourisme a bien tiré son épingle du jeu. C’est en 2011 que les Îles de Guadeloupe font leur apparition sur les réseaux sociaux, avec une timide page Facebook et ses 800 fans.  Un manque d’assurance sur lequel elles ont vite travaillé puisqu’en décembre de la même année, le CTIG lance sa première opération sur Facebook : Guadeloupe Trotter.

« Ce jeu-concours avait pour objectif de permettre à un internaute de se rendre en Guadeloupe et partager ses expériences avec notre communauté Facebook », explique Maïté Marie-Antoinette. Accompagné d’une blogueuse vidéaste, le gagnant a parcouru l’archipel pendant 3 semaines et publié des photos et vidéos de son séjour.  Une opération qui a rencontré un vif succès et qui a permis à la page Facebook des Îles de Guadeloupe d’atteindre les 30 000 fans en un mois.

 

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont des canaux de communication incontournables. C’est important pour nous d’être présent là où se trouvent nos clients et nos ambassadeurs

souligne la dirigeante. Le CTIG détient une page Facebook, ainsi qu’une page Twitter et « le plus récent de la famille », un compte Instagram. Chaque réseau possède un homologue en version anglaise. Sans oublier une page YouTube. Ils sont gérés par une petite équipe en charge de la stratégie de communication numérique sur l’année : une community manager en externe et deux agents en interne dont Maïté Marie-Antoinette. Le comité de tourisme ne boude pas l’idée de débarquer prochainement sur Snapchat, mais pas à n’importe quelle condition. « Nous ne voulons pas y être pour y être, mais faire quelque chose de concret et vraiment exploiter toutes les possibilités de ce réseau », précise Maïté Marie-Antoinette.

+58 % de touristes en 5 ans

En 2015, les Îles de Guadeloupe ont accueilli 512 000 touristes de séjour et 309 872 croisiéristes, soit un total de 821 872. « Nous sommes très contents de l’activité croisière qui grandit et amène de la vie sur l’archipel. La saison a été lancée par le Viking, le plus bateau existant ».

Graphique CTIG

Source : Comité du Tourisme des Îles de la Guadeloupe (CTIG)

 

Une fréquentation croissante et une réputation qui se construit à l’échelle nationale et internationale. Sacrées « meilleure région sur les réseaux sociaux », les Iles de Guadeloupe ont été distinguées cette année par le New York Times, le Conde Nast Traveler, National Geographic et plus récemment par le géant du voyage dans le monde, TripAdvisor. Le fruit d’une stratégie de communication établie pour l’année par le comité de tourisme, ponctuée par les manifestations locales, nationales et internationales. « Les jeux-concours arrivent aussi à des périodes bien spécifiques pour encourager, soit le recrutement, soit valoriser des offres de séjour », renchérit la Responsable des marchés européens du CTIG. Une synchronisation de tous les outils numériques, des animations régulières (« Culture G », « SELF’ÎLES ») permettant de travailler à la fois des objectifs de communication et d’engagement, des îles valorisées de manière distincte et en fonction de thématiques variées, un e-mag… Une multitude de tâches sur lesquelles travaille le CTIG tout au long de la saison touristique.

Le 24 octobre 2016, l’équipe du comité a lancé la campagne TV « Les Îles de Guadeloupe, Il y a tant d’îles en elles ». Des spots individuels de 15 secondes dédiés à chaque île de l’archipel diffusés sur les chaînes du groupe France Télévision. « Par exemple, sur la Basse-Terre, nous sommes sur des tons de vert – c’est très végétal – pour mettre en avant le côté majestueux de l’île. Nous avons le Parc national et les chutes du Carbet en fond d’écran. L’idée est de retrouver sa vraie nature en Basse-Terre », détaille la responsable Antenne Europe du CTIG.

À l’instar d’autres comités et de marques, le comité a aussi collaboré avec des blogueurs et des influenceurs pour promouvoir la destination Guadeloupe. Un moyen de toucher les communautés de personnalités influentes dans leur domaine tel que le voyage (Elledit8/My Trendy Agency), le lifestyle (Finding Paola).

Augmenter la part des marchés et fidéliser la clientèle  

Responsable de la part des marchés européens, Maïté Marie-Antoinette travaille activement sur la promotion de la destination Guadeloupe auprès de la clientèle allemande et britannique. « Les marchés frontaliers comme la Belgique et la Suisse réalisent de bonnes performances ». Elle reconnaît que le comité peut toujours mieux faire, mais qu’il reste dépendant des liaisons aériennes en place. Une problématique qui s’adresse particulièrement à la clientèle asiatique. « C’est évidemment un marché avec du potentiel, mais il faut tenir compte du fait qu’un voyageur en provenance d’Asie peut être découragé par la durée de vol jusqu’à la Guadeloupe et le nombre d’escales ».

Du côté de la clientèle américaine, les îles de Guadeloupe profitent de la rotation entre les États-Unis et la Guadeloupe réalisée par Norwegian Airlines. « Nous étions au départ sur des fréquentations réduites et elles augmentent au fur et à mesure, que ce soit au départ de New York que de Fort Lauderdale », observe la responsable du CTIG. Une chasse au trésor a même été mise en place pour séduire les visiteurs. Les réseaux sociaux destinés au marché américain font l’objet de plannings éditoriaux différents, mais avec une stratégie similaire à celle de leurs homologues français. « Il ne faut surtout pas oublier le Canada qui est un marché très important pour nous ».

 

 

En pleine promotion du carnaval 2017, le Comité de tourisme des Îles de Guadeloupe garde le cap vers son objectif : « augmenter la fréquentation et surtout la hisser pour avoir une saison touristique beaucoup plus longue ». L’équipe en charge de la stratégie de communication numérique travaille sur des nouveaux projets pour l’année 2017 et promet de belles surprises à sa communauté. Restez connectés !

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)