« Nous croissons de 2,5% par an », Gilles Michel, directeur du Centre International de Séjour de Martinique

Ouvert en 2008, le Centre International de Séjour fête cette année son 9ème anniversaire.

cism-martinique

L’établissement attire une clientèle composée à 80% d’individuels, parmi lesquels 50% sont des professionnels. Un paradoxe pour une structure initialement pensée comme une auberge de jeunesse ? Pas vraiment, si l’on en croit Gilles Michel, directeur du centre.« Nous accueillons également des groupes sportifs et des associations culturelles ou cultuelles », précise-t-il, car « cela correspond tout d’abord à notre vocation première  et force est de constater que l’état d’esprit convivial, la cafétéria, ainsi que notre rapport qualité-prix » séduisent.Comptez en effet un prix moyen par chambre d’environ 50€, un des plus bas du secteur. A cela, il faut ajouter la localisation dans le chef-lieu et la proximité de l’axe autoroutier.

Un établissement peu sensible à la saisonnalité

Certes, la rentabilité du CISM n’est pas une priorité compte-tenu de son statut associatif. Toutefois, les chiffres sont plutôt bons : avec ses 66 chambres, le CISM affichait un taux de remplissage de 73% en 2016. Pendant le mois le plus creux, en août, 49% des chambres sont occupées. « La fréquentation a enregistré une progression de 5% entre 2013 e 2016 », affirme Gilles Michel.. Au total, en 2015 le CISM aura réalisé un total de 23 143 nuitées contre 22 701 en 2014, soit un gain de 442 nuitées. Le taux de satisfaction mesuré est supérieur à 77%.

cis-martinique-chambre

La durée moyenne de séjour ne dépasse en revanche pas les 3 nuitées, en phase avec le public de professionnels ou d’associations qui fréquentent le Centre, mais en recul par rapport aux années précédentes.

Les visiteurs viennent sans surprise de la France hexagonale, des DFA, de la Caraïbe, d’Europe, mais aussi, plus surprenant peut-être, des pays scandinaves, des Etats-Unis, de Russie ou d’Australie.

Quid de la concurrence ?

« Nous sommes pour le moment les seuls à être positionnés sur ce créneau », souligne le dirigeant de la structure. Le CISM est en effet l’unique membre du réseau Ethic Etapes dans les DOM.

Nous pensions être affectés par l’ouverture du Simon mais, finalement, cela n’a pas été le cas.

En revanche, la création de l’Espace Sonate à quelques centaines de mètres du Centre International de Séjour, a eu un impact sur la location de salles.

Investir pour éviter le vieillissement

En 2015, l’établissement a finalisé un programme d’investissements de plus de 420 000€ pour moderniser ses équipements. Les changements ont concerné la décoration des chambres et d’une partie de la literie, l’aménagement de la salle de sport, la mise en lumière du bâtiment ou la sécurisation des accès. « Nous prévoyons de continuer à investir pour offrir à la clientèle des infrastructures de qualité, et rester compétitifs », certifie Gilles Michel. Le Centre International de Séjour envisage notamment de briguer un éco-label européen.

 

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)