Les capacités aériennes Paris/FDF en recul entre mars et mai 2017

Le nombre de sièges sur les lignes entre Fort-de-France et Paris ont diminué de 10,8% entre mars et mai 2017 selon les chiffres du Comité Martiniquais du Tourisme. De mars à août, la capacité des transporteurs sur ces liaisons devrait reculer au total de 2,4%. Malgré tout, le nombre de sièges global se maintient et progresse de 10.7 % sur la période allant de mars à août 2017.

Si le trafic transatlantique est en recul, les liaisons régionales sont au beau fixe : 131 980 sièges devraient être disponibles entre Fort-de-France et Pointe-à-Pitre jusqu’à août, soit une augmentation de 32,2% par rapport à 2015. Le nombre de sièges sur les vols entre la Martinique et Saint-Martin progresse quant à lui de 27%. Belle croissance également entre l’aéroport Aimé Césaire et celui de Bridgetown à Barbade.

Sans surprise, la capacité aérienne vers les Etats-Unis diminue avec l’arrêt saisonnier des liaisons de Norwegian Airlines.

Plus d’informations en cliquant ici. 

 

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)