La campagne d’affichage de la Martinique débute aujourd’hui

La Martinique lance un plan média de basse saison dès aujourd’hui, 7 avril jusqu’au 7 mai 2017. Il comprend de l’affichage, une campagne web ainsi qu’une campagne Facebook Ads. Le dispositif est orchestré par l’agence LMWR.

« Une grande histoire d’amour vous attend »

Les principes créatifs de la campagne s’appuient sur la plateforme de marque de la Martinique autour de la relation particulière entre celle-ci et les touristes. Les visuels font apparaître le Rocher du Diamant et la Montagne Pelée car « le balnéaire et la nature sont les deux principales motivations à venir en Martinique ». Enfin, on peut également constater un « clin d’oeil aux parisiens et aux touristes de passage », avec la présence des cadenas autour des cocotiers.

CMT007942_Campagne_Basse_Saison_4x3.indd

Le dispositif sera visible sur 250 faces dans les six gares les plus importantes de Paris intra-muros (Montparnasse, Saint-Lazare, Gare de Lyon, Gare du Nord, Gare de l’Est et Austerlitz). Le plan média inclut également de la visibilité sur 10 quais du métro parisien. Sur le web, un jeu Facebook « la Martinique vous ouvre son coeur » est lancé en même temps pour une durée de 3 à 4 semaines.

Un produit d’appel qui se veut attractif

L’offre mise en avant inclut un séjour en Martinique pour 769€. Seul hic, c’est l’Hôtel Bambou qui est mis en avant, ce qui n’a pas manqué de faire réagir certains professionnels du tourisme qui y voient une forme de favoritisme. Gaetan Paderna se veut rassurant : « Nous avons créé une landing page spécifique pour la campagne sur laquelle les internautes retrouvent le Bambou mais aussi les autres produits de Promovacances ; les tour-opérateurs avec lesquels on travaille sont également présents. Enfin, si les touristes veulent une autre formule de voyage, ils ont la possibilité de construire leur séjour à la carte ».

CMT007942_Campagne_Basse_Saison_4x3.indd

Trois cibles ont été définies

Pour cette campagne, les touristes visés sont principalement à Paris intra-muros, en Ile-de-France et dans quelques régions. Il s’agit des

  • couples sans enfants et les familles avec enfants de moins de six ans
  • seniors de 55 à 70 ans
  • jeunes de 25 à 35 ans.

« En basse saison, ce sont ces publics qui représentent le meilleur potentiel selon nos statistiques », affirme le directeur marketing. « Ils ont moins la contrainte des vacances scolaires et sont susceptibles de voyager jusqu’à début juillet. » Mais la Martinique est-elle en mesure de proposer une offre touristique locale en accord avec les attentes de ces clientèles, notamment les 25-35 ans ? Affirmatif selon le CMT. « Nous avons une offre d’hébergement en villas et en gîtes qui est importante. Quand les millenials voyagent en groupe, c’est appréciable. Certes, au niveau de la vie nocturne, il n’y a pas de festivals particuliers mais ils peuvent se rendre dans des beach bars, au Dream, au Sunset. »

250 000€ de budget

La campagne a été financée à parts égales par le Comité Martiniquais du Tourisme et par Promovacances pour un montant total avoisinant les 250 000€. « Avec ce budget, nous ne faisons pas de campagne TV. L’affichage était le mix le plus intéressant pour toucher la clientèle que nous visons », explique Gaëtan Paderna.

Une campagne spécifique avec XL Airways à venir

Le CMT travaille sur un plan média co-brandé avec XL Airways au départ des villes de province desservies par le transporteur. Plus d’informations devraient être communiquées à partir de la mi-mai.

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)