Amendement rejeté pour une zone franche dans les ports de Martinique et Guadeloupe

Communiqué

Vendredi 18 octobre, dans le cadre du projet de loi des finances 2020, le gouvernement a déposé un amendement instituant une zone franche « Duty Free » en Guadeloupe et Martinique pour les passagers de croisière, qui a été rejeté.

La Présidente du Conseil de Surveillance, Marie-Luce Penchard, regrette que le parlement n’ait pas adopté l’amendement du gouvernement qui avait pour objectif de renforcer la compétitivité de nos régions, notamment dans le domaine touristique, car ce secteur constitue un axe majeur du développement économique de la Guadeloupe.

Cet amendement représentait une opportunité exceptionnelle, dans le cadre du projet Karukera Bay, de fidéliser les compagnies de croisière et enfin de nous situer au même niveau que les ports de la Caraïbe qui exercent une concurrence farouche face aux ports des DROM.

La Présidente du Conseil de Surveillance compte tout mettre en œuvre pour saisir les autorités ministérielles et les parlementaires de Guadeloupe afin de revenir sur cette proposition qui va dans l’intérêt du territoire.

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)