Martiniquais bienvenus en Guadeloupe, Guadeloupéens bienvenus en Martinique !

Ce mercredi 24 juin, le CMT recevait la presse afin de présenter son plan de relance du tourisme post Covid-19. Dans ce scénario de reprise à 4 étapes, les 2 premiers volets – plan local et plan régional – ont été présentés.  Le directeur général du  Comité Martiniquais du Tourisme, François Baltus-Languedoc était accompagné pour l’occasion de son homologue du Comité de Tourisme des Îles de Guadeloupe, Willy Rosier et son directeur adjoint M Gargar. À leurs côtés, Mme Mélodie Monrose, mannequin internationale “born & raised” en Martinique, ambassadrice de la destination auprès du CMT à l’international. Petit récapitulatif de ce qui attend les Martiniquais et les Guadeloupéens dans les mois à venir…

Une campagne conjointe régionale

Cette initiative est dans le droit fil de la lettre d’intention publiée en octobre dernier, et qui indiquait la volonté impulsée par le CMT, de travailler de concert avec les autres territoires ultramarins de la Guadeloupe et de la Guyane. Bien que cette dernière, pour des raisons sanitaires, ne puisse participer à l’opération de communication, la Martinique et la Guadeloupe ont tenu à avancer ensemble face à la pandémie.

Ainsi, les deux territoires feront campagne simultanément sur leur marché local, mais aussi vers l’île soeur.

Les objectifs de la campagne sont divers :

  • redémarrer des activités touristiques arrêtées depuis le 17 mars,
  • pousser les Martiniquais et les Guadeloupéens à consommer des produits touristiques
  • rassurer la population sur les mesures sanitaires prises dans les établissements,
  • inviter la population à une action de solidarité vis-à-vis des professionnels du tourisme en difficulté.

En Martinique, le CMT diffusera, du 24 juin au 14 juillet 80 spots TV localement et plus du double en Guadeloupe ; 294 spots radio en Martinique et 165 en Guadeloupe. Cette campagne se déroulera également sur le web. L’objectif n’est pas chiffré en termes de public attendu mais il est clairement d’attirer cette cible guadeloupéenne identifiée comme prioritaire pour le CMT. En revanche la recette globale directe potentielle pour Juillet et Août a été estimée à 22,5 millions d’euros par l’observatoire touristique du CMT.

Cette campagne est une “coopétition” : une compétition entre les deux îles mais surtout de la coopération. La crise que nous venons de traverser nous à montrer à quel point, ensemble, nous pouvions avoir plus de poids, Gaëtan Paderna, responsable marketing et communication du CMT

En parallèle, la Guadeloupe a présenté sa campagne sur le thème évocateur “Le bonheur, à moins d’une heure”.  Cette campagne s’étendra jusqu’au 15 août sur les deux îles :  dans la presse, à la télévision, en radio, au cinéma par le biais d’affichages mais aussi en format digital.

Des jeux et concours photos, en partenariat avec les médias, seront organisés pour remporter des lots afin d’inciter la population à visiter les îles de Guadeloupe. Cette campagne a pour but d’attirer entre 350 et 380 touristes martiniquais pendant les grandes vacances. 

Le bonheur à moins d’une heure pour aller en Guadeloupe, mais, à quel prix ?

Muriel Travailleur, responsable commerciale d’Air Antilles était également présente. Avec ses 5 rotations par jour entre les deux îles, la compagnie entend résolument soutenir cette action régionale. Elle propose d’ailleurs sur ce trajet Martinique-Guadeloupe des promotions jusqu’au 30 juin, pour des voyages allant jusqu’à fin août. Ces remises viennent en complément du bonus client de 80 € offerte aux clients ayant un compte chez Air Antilles.
En outre, pour les trajets prévus dans les îles n’ayant pas encore ouvert comme Ste Lucie, la Dominique ou Curaçao, les voyageurs ont pu modifier leur trajets vers d’autres destinations comme la Martinique ou la Guadeloupe.

La compagnie s’est également associée avec un loueur de voitures pour proposer des locations à 9€ la journée ou des séjours à prix réduits dans des hébergements en Guadeloupe.

Des ambassadeurs prescripteurs

Deux figures ont été retenues par les comités de tourisme : Miss France 2020, Clémence Botino qui révèle dans un spot publicitaire, ses 5 endroits préférés en Guadeloupe et Mélodie Monrose pour la Martinique. D’autres personnalités seront aussi associées : Bobi, influenceur martiniquais, va par exemple promouvoir la Guadeloupe dans une campagne réseaux sociaux :             #VacancesDansLesÎlesDeGuadeloupe.

L’objectif pour les institutions est qu’ils incitent à leur tour, leurs communautés digitales respectives à pratiquer les activités.

 

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)