Ziléa le cluster du tourisme de Martinique alerte le Premier ministre

Dans un courrier adressé hier, mercredi 25 novembre 2020 au Premier ministre, Philippe Lecuyer, président du cluster des professionnels du tourisme en Martinique, ZILEA, interpelle ce dernier sur la situation touristique de l’île, en particulier la haute saison.

Un besoin vital  : ne pas perdre la haute saison.

Nous soutenons les objectifs sanitaires du re-confinement qui assureront la sécurité des populations. Néanmoins les Antilles Françaises sont à l’aube de la haute saison touristique à l’inverse de la métropole qui a fait sa haute saison durant le printemps et l’été dernier. Si aux Antilles, nous ratons cette haute saison, de nombreuses entreprises seront sans doute contraintes de cesser purement et simplement leur activité. […] Aujourd’hui nous avons plus d’annulations que de réservation.[…] à très court terme, certains établissements sont menacés de fermeture, faute de clients, de trésorerie et de perspectives.” Le ton est donné pour ce courrier dans lequel le président de ZILEA alerte sur la situation critique dans laquelle se trouve l’industrie du tourisme qui représente 15% du PIB de l’île.

Les moyens : un juste équilibre entre reprise et protection.

Alléger les règles en cours

Philippe Lecuyer souhaite le retrait des motifs impérieux de voyage pour venir vers les Antilles. Au niveau local, il demande la réouverture des restaurants pour permettre aux touristes de profiter de la gastronomie locale, tout en maintenant l’activité pour ces restaurateurs. 

Protéger la population locale

Ces mesures d’allégement doivent, selon lui, être accompagnées de dispositifs de sécurisation pour la population locale. La mise en place de tests de dépistage avant l’embarquement et d’un autre système de contrôle à l’arrivée serait selon lui un bon moyen d’y parvenir. C’est d’ailleurs déjà le cas dans certaines îles de la Caraïbe : aux Bahamas, en Jamaïque ou Saint Marteen, avec les tests antigéniques à l’aéroport d’arrivée.C’est donc la recherche d’un équilibre entre la nécessaire reprise d’activités pour l’économie et la sécurité du plus grand nombre que Philippe Lecuyer met en avant.[…]Ces simples mesures devraient nous permettre de limiter la casse pour nos entreprises en préservant la sécurité sanitaire de nos populations et de nos collaborateurs.[…]

Rassurer les touristes

Nous pourrons alors les recevoir [les visiteurs] dans le cadre strict des protocoles sanitaires nationaux, en vigueur dans toutes nos entreprises.Les mesures et protocoles gouvernementaux sont respectés ici également et il convient de le faire savoir en France hexagonale, principal marché de la Martinique (70%) insiste Ziléa. Pour rétablir la confiance, il faut donner de la visibilité à nos entreprises. C’est pourquoi, nous attendons des mesures complémentaires adaptées à notre industrie […] Nous souhaiterions dans le même temps que vous puissiez communiquer largement sur ces dispositifs pour inciter nos compatriotes à partir en vacances aux Antilles Françaises. […] ”

La réponse du ministre est donc à ce jour attendue.

Qui est Ziléa 

ZILEA est un des porte-voix du secteur touristique en Martinique. Il réunit des hébergeurs (hôtels, résidences de tourisme, hôtels-clubs, villas de prestige, gîtes et meublés de tourisme homologués…), des organisateurs de séjours (agences de voyages, agences réceptives, congrès, tourisme d’affaires…), des acteurs du nautisme, (croisières et plaisance), des lieux de visite et de loisirs, des loueurs de véhicules, etc… Leur objectif est de fédérer les acteurs du tourisme de la Martinique dans le but d’améliorer l’attractivité de la destination Martinique. Le cluster compte à ce jour une centaine de membres.
https://www.zilea-martinique.com/fr.html

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)