La Martinique, jugée « moyennement » satisfaisante par les voyageurs en 2018

L’enquête de satisfaction du Comité Martiniquais du Tourisme passe au crible 16 aspects évalués par les touristes de séjour. La note finale est largement améliorable. Les professionnels ont tout intérêt à se saisir de la question.

Un bilan « moyen »

La majorité des prestations soumises au jugement des touristes de séjour sont considérées comme « moyennes* ». Ce sont les liaisons aériennes, l’hébergement, l’accueil/ hospitalité de la population, les plages, la police de l’air et aux frontières, la restauration, les douanes, le prix de l’hébergement et le prix global du voyage. Dans le détail, toutefois, selon le Comité Martiniquais du Tourisme, certaines notes affichent une amélioration : c’est par exemple le cas des prestations d’hébergement, jugées « très satisfaisantes » par 55,5% des voyageurs en 2018 contre 45% en 2017.

La moitié des critères jugée « pas satisfaisante »

S’il est difficile de faire l’unanimité, il n’en demeure pas moins que les opérateurs touristiques devraient se mobiliser autour des points faibles de la destination. En effet huit autres critères affichent la note « pas satisfaisant » : les informations préalables, le prix des repas et boissons, les taxis et la location de voitures, les excursions, le shopping, la vie nocturne et les installations sportives. La situation n’évolue pas par rapport à 2017. 

Les touristes de séjour en Martinique sont en majorité des femmes (52,5%) entre 35 et 54 ans. Les cadres ou les professions libérables représentent 1/3 de la fréquentation touristique ; tandis que les retraités totalisent 14,2%. Ils restent une dizaine de jours sur l’île.

*Très satisfait : plus de 60 % de visiteurs se déclarent très satisfaits. Moyen : Entre 30 et de 60 % de visiteurs se déclarent très satisfaits. Pas satisfait : moins de 30 % de visiteurs se déclarent très satisfaits.

Le bilan complet est disponible ici.

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)