La Guadeloupe annonce 42 000 sièges supplémentaires pour la haute saison

La Région Guadeloupe, l’aéroport Pôle Caraïbes et le Comité de Tourisme des Îles de Guadeloupe ont tenu une conférence de presse conjointe ce mardi 16 juillet 2019 pour présenter les plans de développement aériens de la destination. Nouvelles compagnies aériennes, accroissement des liaisons existantes : au total, la Guadeloupe annonce une augmentation significative de sa capacité en sièges.

Avec 735 200 touristes de séjour accueillis en 2018 (+13% par rapport à 2017) et 98% des touristes se déclarant satisfaits de l’hébergement, l’accueil et les loisirs, la Guadeloupe s’est mise à l’offensive sur le plan aérien. Les indicateurs sont bons puisque le trafic passagers à l’aéroport Pôle Caraïbes est en hausse de 5,2% depuis 2015. Les prochains mois devraient être positifs pour la destination qui devrait bénéficier de 42 000 sièges supplémentaires.

Les liaisons hexagonales vont s’accroître

Le faisceau « Pointe-à-Pitre / Paris » tire la croissance du trafic aérien selon l’aéroport et la Guadeloupe a bénéficié de son actualité événementielle sportive en 2018 avec l’Open de Golf ou la Route du Rhum.
Plusieurs annonces ont été faites par les représentants des différentes compagnies desservant la destination lors de cette rencontre avec la presse. Le premier Airbus A350-1000 d’Air Caraïbes devrait entrer en service mi-décembre entre Paris et les aéroports de Fort de France et Pointe à Pitre. Ce nouvel avion permettra à la compagnie d’augmenter le nombre de passagers transportés.
Air France augmentera la fréquence de ses longs-courriers : trois vols quotidiens transatlantiques seront proposés. La compagnie nationale effectue déjà deux rotations hebdomadaires entre Pointe-à-Pitre et Miami en vol direct pendant les mois de juillet et août en Airbus A320. Mais nouveauté : ces liaisons seront poursuivies pendant la saison hivernale à partir du 29 octobre 2019.
Le low cost constitue un levier de développement clé. Ainsi, XL Airways va reprendre son service de décembre 2019 à mai 2020 au départ de trois nouvelles villes : Bordeaux, Nantes et Lyon. LEVEL proposera un vol quotidien – contre quatre vols hebdomadaires actuellement.

Obtenir la desserte depuis Toronto au Canada

L’Amérique du Nord n’est pas en reste. Air Canada va proposer quatre vols par semaine entre Pointe-à-Pitre et le Québec en haute saison, soit un vol supplémentaire. En moyenne saison, trois liaisons seront effectuées et deux – a minima – en basse saison. Toutefois, le Comité de Tourisme des Îles de Guadeloupe a indiqué que son objectif est de négocier une desserte depuis Toronto.

Deux nouvelles compagnies aériennes

Le ciel guadeloupéen s’enrichira aussi de deux nouveaux transporteurs avec l’arrivée de JetBlue et Air Belgium. Cette dernière reliera aussi la Belgique à la Martinique.
Les vols de JetBlue entre l’archipel et New York débuteront le 1er février 2020 avec un prix d’appel en aller simple à 167$. Ce tarif inclut le wifi à bord ainsi que les snacks. Des actions marketing sont prévues Unis menées par le CTIG ou ses partenaires pour célébrer ce lancement : la Guadeloupe prendra ainsi part dès ce week-end au PinkNic, un événement estival à New York. Air Belgium lancera deux liaisons à partir du 7 décembre 2019.

Les acteurs réunis se sont réjouis d’un travail collectif entre institutions et socio-professionnels privés qui porte ses fruits et dont la conférence de presse mutualisée constitue un parfait exemple. L’objectif d’atteindre le million de touristes pourrait être atteint en 2019 ou 2020 selon le CTIG.

GARDEZ UN COUP D'AVANCE !

 

Recevez chaque semaine le meilleur de l'actualité du tourisme aux Antilles par email ! (c'est gratuit !)